Plus communément connue sous l’appellation CF multiéléments (CFM), cette méthode d’inspection regroupe plusieurs bobines individuelles dans un seul assemblage. Ainsi, le contrôle par courants de Foucault multiéléments est une version améliorée du contrôle par courants de Foucault conventionnels.

Fonctionnement

Un réseau multiélément de bobines CF, dans sa forme la plus simple, est une série d’éléments simples agencés sur une ou plusieurs rangées, permettant à l’utilisateur d’une telle sonde de couvrir une zone plus large qu’il ne serait possible avec une sonde à CF à bobine simple et de limiter le nombre d’opérations manuelles de balayage. Cependant, cet agencement pourrait offrir des résultats qui ne sont pas optimaux. C’est la raison pour laquelle les sondes CF multiéléments utilisent le multiplexage.

Le multiplexage active et désactive les bobines selon des séquences particulières conçues afin de tirer pleinement profit de la largeur de la sonde. Le multiplexage minimise aussi l’interférence entre les bobines proche les unes des autres (ce qu’on appelle généralement l’inductance mutuelle) et maximise ainsi la résolution de la sonde.

Les sondes CF multiéléments éliminent le besoin d’effectuer des balayages en trame lors d’inspections, ce qui a un impact important et bénéfique sur le temps nécessaire pour effectuer une inspection.

Bénéfices

Les CFM sont souvent nettement supérieurs aux courants de Foucault à bobine simple :

  • Inspections plus rapides
  • Couverture plus large
  • Moins affecté par la manipulation de la sonde : les sondes multiéléments donnent des résultats plus constants que ceux obtenus par balayage de trame
  • Meilleures capacités de détection
  • Résultats plus simples à analyser compte tenu du balayage unique et de la visualisation de cartographies
  • Meilleurs positionnement et dimensionnement grâce aux données encodées
  • Les sondes multiéléments peuvent être conçues afin d’être flexibles et d’une forme plus ou moins complexe, permettant l’inspection d’endroits difficiles d’accès et donc peu évalués par d’autres méthodes CND

Applications pour tubes

Capacités de détection en fonction du type de défaut dans les tubes

Défaut/Technologie CF CFM IRIS RFT NFT NFA MFL PSEC
Piqûre interne

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Acceptables, mais limitées

Acceptables, mais limitées

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Piqûre externe

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Acceptables, mais limitées

Inadéquates 

Inadéquates

Acceptables, mais limitées 

Acceptables, mais limitées 

Fissuration axiale

Acceptables, mais limitées

Excellentes

Inadéquates

Acceptables, mais limitées

Acceptables, mais limitées

Acceptables, mais limitées

Inadéquates

Acceptables, mais limitées

Fissuration circonférentielle

Acceptables, mais limitées

Excellentes

Inadéquates

Inadéquates

Inadéquates

Acceptables, mais limitées

Acceptables, mais limitées

Adéquates, mais limitées

Corrosion interne

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Execllentes

Excellentes

Corrosion externe

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Inadéquates

Inadéquates

Acceptables, mais limitées

Acceptables, mais limitées

À la plaque tubulaire

Acceptables, mais limitées

Excellentes

Excellentes

Acceptables, mais limitées

Inadéquates

Inadéquates

Acceptables, mais limitées

Acceptables, mais limitées

 Excellentes

 Acceptables, mais limitées

 Inadéquates

Capacités de dimensionnement en fonction du type de défaut dans les tubes

Défaut/Technologie CF CFM IRIS RFT NFT NFA MFL PSEC
Piqûre interne

Bonnes

Excellentes

Excellentes

Bonnes

Inadéquates

Excellentes

Inadéquates

Inadéquates

Piqûre externe

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Bonnes

Inadéquates 

Inadéquates

Inadéquates

Inadéquates

Fissuration axiale

Bonnes

Excellentes

Inadéquates

Inadéquates

Inadéquates

Bonnes

Inadéquates

Inadéquates

Fissuration circonférentielle

Inadéquates

Excellentes

Inadéquates

Inadéquates

Inadéquates

Bonnes

Inadéquates

Inadéquates

Corrosion interne

Bonnes

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Inadéquates

Excellentes

Inadéquates

Inadéquates

Corrosion externe

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Excellentes

Inadéquates

Inadéquates

Inadéquates

BInadéquates

À la plaque tubulaire

Bonnes

Bonnes

Excellentes

Inadéquates

Inadéquates

Inadéquates

Inadéquates

BInadéquates

Excellentes

Bonnes

Inadéquates

Aptitudes en fonction du matériau des tubes

Matériau/Technologie CF CFM IRIS RFT NFT NFA MFL PSEC
Non ferromagnétique Tube

Oui

Oui

Oui

Non

Non

Non

Non

Non

Tube à ailettes intégral

Oui

Oui

Oui

Non

Non

Non

Non

Non

Peu ferromagnétique Tube

Non

Non

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Tube à ailettes intégral

Non

Non

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Ferromagnétique Tube

Non

Non

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Tube à ailettes intégral

Non

Non

Limité

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Tube à ailettes en aluminium

Non

Non

Oui

Non

Oui

Oui

Oui

Oui

Applications de surfaces

Lorsqu’il s’agit d’applications de surfaces, la performance réelle d’une technique d’inspection donnée dépend largement des conditions spécifiques à l’inspection, notamment le type de matériau et de défauts, l’état de la surface à inspecter, sa propreté, etc. Dans la plupart des cas, cependant, ce qui suit s’applique :

  Ressuage Magnétoscopie CF CFM
Fonctionne sur revêtements
et peintures
Non Oui Oui Oui
Enregistrement des données Non Non Incomplet Oui
Cartographie 3D/évoluée Non Non Non Oui
Impact de l’utilisateur
sur la mesure
Élevée Élevée Élevée Minimale
Vitesse Très basse Très basse Basse Très élevée
Nettoyage Oui Oui Spécifique à l’application Spécifique à l’application
Analyse post-inspection Non Non Non Oui
Produits chimiques/
Consommables
Oui Oui Non Non