Flux de fuite magnétique pour échangeurs (MFL)

Le flux de fuite magnétique pour échangeurs (MFL) est une technique de test électromagnétique non destructif utilisée pour détecter la corrosion et les piqûres.

Détails

Comment ça fonctionne

MFL utilise un aimant puissant pour magnétiser le matériau conducteur testé (généralement de l'acier). En cas de défauts - corrosion ou perte de matière - le champ magnétique «fuit» de l'acier.

Les sondes MFL intègrent un détecteur magnétique placé entre les pôles de l'aimant où il peut détecter le champ de fuite. Pendant l'inspection, un circuit magnétique se forme entre la pièce et la sonde. Le champ magnétique induit dans la pièce la sature jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus contenir de flux. Le flux déborde et fuit hors de la paroi du tuyau et des capteurs placés stratégiquement peuvent mesurer avec précision le vecteur tridimensionnel du champ de fuite.

Étant donné que la fuite de flux magnétique est un vecteur et qu'un capteur ne peut mesurer qu'une seule direction, une sonde donnée doit avoir trois capteurs pour mesurer avec précision les composantes axiale, radiale et circonférentielle d'un signal MFL.

Demandez à un expert

Avantages

L'utilisation de MFL peut produire les avantages suivants:

  • L'une des rares méthodes utilisées pour inspecter les tubes à ailettes (NFT est également une alternative)
  • Peut être utilisé sur tous les matériaux ferromagnétiques
  • Bonne sensibilité aux piqûres
  • Inspection à grande vitesse

Capacités de détection selon le type de défaut dans la tubulure

Capacités de dimensionnement en fonction du type de défaut dans les tubes

Aptitude selon le matériau du tube

Demander plus information